Paris je t'aime si fort // ma France je t'aime tellement

            Il y a des moments où tu as incroyablement besoin d'écrire, même si le moment est pas forcément bien choisi. Même si les gens considèrent qu'il vaut mieux attendre. Depuis hier soir je sais même pas comment je me sens, je suis triste, j'ai peur mais je suis révoltée. Et puis parfois je vois des jolies choses, de la solidarité et ça va mieux. 

Depuis hier soir j'ai mal à la tête, j'ai dormi 5 heures, je suis scotchée à la télé, à mon portable, j'actualise, dans quel but, je sais pas trop. J'ai l'impression que c'est plus possible de vivre normalement, je voudrais rester enfermée chez moi même si c'est pas la solution. C'est le bordel, comment on en est arrivés là ? J'ai eu envie de vomir, je suis restée accrochée aux toilettes pendant de longues minutes, j'ai pleuré. Beaucoup pleuré. Je me suis réveillée avec de grosses coulées de maquillage sur les joues, j'ai pleuré. 

Puis plusieurs fois depuis hier soir je me suis demandée si c'était vraiment vrai. D'un coup ça prend je me dis "non c'est pas possible c'est pas vrai, c'est pas réel" mais en fait si. En fait si et ça me brise en cœur en morceau. Depuis hier soir je suis bien trop triste, j'ai l'impression d'avoir du plomb sur la poitrine. J'ai le cœur en miettes mais je suis pas la seule. Et moi ça va, mes proches vont bien, je n'ai perdu personne. Mais j'ai le cœur en miettes, et j'estime que c'est légitime. Après tout on a tous le cœur en miettes non ? J'ai le cœur en miette, le cœur brisé, le cœur serré, mais ça ira. Et puis t'as des mots qui reviennent, des mots que tu dis plusieurs fois sans vraiment t'en rendre compte "putain mais quelle horreur", "c'est atroce", "c'est un cauchemar". 

Je veux pas avoir peur, mais là faut dire que c'est difficile. Je serais toujours la première à dire haut et fort qu'on a toujours pas peur et que des cons ne nous mettrons pas à genoux. Encore une fois, on voit de la solidarité et ça, ça me réchauffe le cœur. Après un acte inhumain et atroce, nous on sait faire preuve d'humanité (ou du moins je l'espère). Je vais faire comme si j'avais pas peur, comme si j'avais pas peur et que j'étais au dessus de ça, au dessus des imbéciles, de la connerie et de tout ce qui me touche au plus profond de mon cœur. 

♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ 

Dans le cadre de mes études, je dis souvent que j'ai hâte de partir à l'étranger, mais ma France je t'aime tellement que si je te quitte c'est pour mieux te retrouver. 


1 commentaire

  1. t'as tout dit, je ressens exactement la même chose que toi.

    RépondreSupprimer