ma première semaine à Munich

          J'ai bien du mal à y croire, mais ma première semaine à Munich vient de s'écouler. Une semaine riche en nouveautés, découvertes, rencontres (plus ou moins), stress, kilomètres, argent dépensé, courses, excitation, peur et surtout une semaine riche en allemand. C'était le but de venir vivre en Allemagne vous allez me dire. Je sais même pas par où commencer pour vous raconter cette semaine de folie pure. Je suis arrivée à 21h36 dimanche dernier, après un voyage de 6h en train qui m'a vraiment mise KO, je suis arrivée avec un mal de crâne, j'ai retrouvé une copine qui m'attendait à la gare et avec qui je fais mon erasmus ici. On avait pris la même auberge de jeunesse pour les deux premiers jours, passés les 30 premières minutes, les retrouvailles et tout je me suis sentie d'un coup très triste, toute fatiguée et presque j'avais envie de prendre un autre train direction Paris, et rentrer direct, dire bonjour et au revoir à Munich dans la minute et retourner à mon petit confort. 

Bien entendu j'avais pas le droit de faire ça. Alors je me suis juste dit qu'après une bonne nuit de sommeil ça irait mieux. Et j'avais plus ou moins raison, ça allait mieux, mais encore aujourd'hui, mon adaptation est en cours et c'est pas toujours toujours évident. Pour ce premier jour on avait prévu de faire les touristes, et d'aller repérer le trajet pour aller à la fac pour notre "erasmus welcome day" le lendemain matin. La journée était sympa, mais au fur et à mesure des heures, la stress montait pour le lendemain. Il faut dire qu'il faut vraiment s'adapter à une nouvelle ville, une nouvelle vie, une nouvelle école .. je cherche encore comment réussir à ne pas stresser mais bon c'est impossible pour moi. Au cours de cette longue première journée on a fait environ 1000 allers-retours dans la ville, on a transporté nos 10 tonnes de valises chez une autre fille de notre promo qui avait eu sa chambre dans la résidence étudiante avant nous, pour éviter d'avoir à les emmener à la fac le lendemain et de se les trimbaler .. et quelle bonne idée nous avons eu puisqu'au réveil le mardi, nous avons trouvé Munich ensevelie sous la neige !



Le mardi a bien été la journée la plus stressante et la plus chargée de la semaine, j'ai cru vivre 3 journées en 1, c'était l'horreur. J'ai donc commencé par deux heures de réunion et d'accueil à la fac, puis je suis allée chercher les clés de mon appart (presque à l'autre bout de la ville) pour pouvoir poser mes affaires et aussi parce que l'accueil est ouvert que de 10h à 12h30 et de 14h à 16h .. pratique donc. Comme bien entendu je n'avais rien du tout dans ma chambre, il a fallu non seulement que je fasse des courses de nourriture mais aussi des courses de vaisselle, de poêle, de casserole, et bien entendu (sinon c'est pas drôle) le magasin était à l'autre bout de la ville alors avant ça j'ai du aller me faire faire une carte de transports, mais aussi manger. A la fin de la journée non seulement j'étais sur les rotules mais aussi à bout de nerfs, j'ai réussi à connecter mon ordinateur à internet (via ethernet d'ailleurs, parce qu'il y a pas de wifi dans ma chambre, c'est merveilleux / bon je râle mais je suis chanceuse parce que je capte quand même un semblant de wifi ouverte alors que ma pote n'arrive même pas à connecter son ordi en ethernet) j'ai donc voulu appeler mes parents par skype pour leur raconter cette première journée, le signal étant trop faible impossible de faire de skype ... je me suis donc effondrée en larmes au bord de la crise de nerfs, on adore. et j'ai d'ailleurs oublié de mentionner le fait qu'en revenant dans ma chambre quelques minutes plus tôt en allumant la lumière les plombs ont sautés, et une flamme est sortie de la prise où mon portable était branché et à cramé mon chargeur ... j'ai même pas les mots pour décrire mon état à ce moment. J'étais donc très très (...) très heureuse de me coucher à la fin de cette interminable journée. 




Mercredi et jeudi c'était mes deux premières journées de cours, tout s'est bien passé, je suis assez contente des cours que j'ai choisis pour l'instant, je sais déjà que j'ai un partiel de traduction dans deux semaines mais bon tout va bien se passer. On arrive alors que le semestre à repris depuis quelques jours, certains profs comprennent pas qu'on ai pas assisté au premier semestre, certains autres erasmus pareil, et les élèves allemands non plus, on a pas eu l’occasion de parler avec beaucoup de monde encore, mais ça viendra j'imagine. Vendredi c'était une journée de touriste, la première journée ensoleillée malgré le froid de canard, et j'ai été boire un (grand) verre de bière le soir pour fêter dignement ce début d'erasmus ! parce que oui ça se fête. Hier soir c'était la fête aussi, il va me falloir du courage pour sortir de mon lit et affronter le monde aujourd'hui et me mettre à travailler aussi .. puisque j'ai un peu perdu l'habitude, ça faisait un bout de temps que je n'avais pas été en cours. 

Je vous retrouve très vite pour la suite de mes aventures, 
ou pour autre chose d'ailleurs, 
muah 
Louisa

1 commentaire

  1. Eh bien, c'est riche et fatiguant tout ça ! Allez courage ma jolie, ça va être une très chouette aventure bien que le début soit tout juste difficile puisque tous ces changements d'un coup que tu te prends dans la face et en plus certaines choses qui ne se passent pas comme elles le devraient, c'est compréhensible ! Alors repose toi bien et prends soin de toi :) des bisous ♥

    RépondreSupprimer