focus série #4 : JANE THE VIRGIN

Après quelques articles voyages, je me suis dit qu’il était temps de faire une pause et de changer de sujet. C’est pourquoi aujourd’hui on va parler série, mon deuxième sujet favori après les voyages. Vous savez déjà que je regarde bien trop de séries et que je binge watch un peu trop souvent. D’ailleurs ici j’ai tendance à vous présenter les séries que j’ai bien binge watché car c’est souvent celles qui m’ont le plus plues (logique). Enfin bref, aujourd’hui on va parler de Jane The Virgin.

Jane The Virgin, qu’est-ce que c’est ?

Dans les grandes lignes c’est l’histoire de Jane, une jeune femme n’ayant jamais eu de relation sexuelle (comme l’indique le titre) qui va se retrouvée artificiellement inséminée par accident, et donc bien entendu tomber enceinte.. mais de l’enfant d’un homme autre que son copain. Ça c’est la base de l’histoire et vous verrez que de là découlent de multiples intrigues, histoires, passions et confrontations.


Les points positifs :

Alors pour moi le point positif numéro un c’est : enfin du changement. Tout en abordant des sujets assez communs (de type pas de science-fiction – monstres – aliens – ou autres) la série se veut assez innovante puisqu’elle se base sur un format de télénovela les séries mexicaines et espagnoles réputées. C’est un peu déconcertant au début mais très très bien réalisé et on se prend au jeu rapidement. C’est assez sympa de découvrir un format de série un peu différent.

Deuxième point positif, cette série est assez zéro complexe et si je vous en parle c’est aussi parce qu’elle aborde de nombreux sujets et j’aime beaucoup voir ça dans les séries. Et enfin dernier point et pas des moindres : il y a du suspense (et des cliffhanger à devenir fou d’ailleurs). Il se passe des choses à chaque épisode, on ne s’ennuie pas et on a toujours envie de voir la suite.


Les points négatifs :

Ici le seul point négatif notable n’est même pas un vrai point négatif puisqu’il rejoint beaucoup mon dernier point positif : les cliffhanger à devenir fou. C’est le cas à la fin de l’épisode final de la saison 1 et c’est encore pire à la fin de la saison 2. Le suspense c’est vraiment insoutenable. Alors à la fin de la saison 1 ça passe encore puisque l’on peut enchaîner avec la saison 2 directement. Mais c’est une autre histoire avec la fin de la saison 2 qui ne nous laisse pas avec un gros point d’interrogation mais bien points  gros points d’interrogation différents !

Bon visionnage !
Louisa

un week-end à SALZBOURG

Il y a maintenant presque deux mois je suis partie en escapade à Salzbourg pour un week-end de 3 jours. Salzbourg n’est qu’à deux heures de route de Munich et j’ai des week-ends de 3 jours et demi toutes les semaines, autant dire que c’était sûr et certain que j’allais passer y faire un tour. A peine deux semaines après être revenue de Vienne je repartais donc vers l’Autriche pour ce week-end de détente. Parce que oui : Salzbourg est très agréable à vivre, calme, mignonne, petite et paisible. J’ai eu l’impression de prendre un grand bol d’air et en y repensant j’en aurais bien encore besoin actuellement.












Le tour de la ville est vite fait, il se résume à se balader dans les petites ruelles commerçantes bondées, passer sur la place de la cathédrale, marcher sur les pas de Mozart dans sa ville natale, passer devant la maison où il est né, celle où il a vécu, aller voir les orgues qu’il possédait dans les différentes églises de la ville, monter au cimetière où ses parents sont enterrés ou encore traverser le pont à son nom.




La visite de la forteresse de Hohensalzburg est aussi un incontournable lors d’une virée à Salzbourg. La visite est très agréable et en haut de la forteresse on a une vue imprenable sur la ville ainsi que sur les Alpes (avec un peu de chance encore enneigées) au sud. Et bien entendu, sur la campagne autrichienne à perte de vue : encore quelque chose qui contribue au sentiment de bien-être.  







 A quelques kilomètres de la ville, il y a le château de Hellbrunn et ses beaux jardins. Je suis vraiment fan des châteaux et des beaux jardins, c’était donc aussi une étape incontournable, même si je n’ai pas visité le château au final car le prix de la visite était exubérant (comme tous les prix en Autriche malheureusement). Mais nous avons visité les jardins et c’était déjà très sympathique.

Voilà pour ce joli week-end en Autriche. J’avais aussi fait une vidéo il y a un bout de temps n’hésitez pas à aller la voir, je trouve qu’elle retranscrit bien l’ambiance de ce week-end.

Louisa