BIRMINGHAM / août 2016

Il y a maintenant de ça trois semaines, je suis allée passer une journée à Birmingham. En train c’est à 1h30 de chez moi et même pas besoin de repasser par Londres. Puis l’aller/retour coûtait moins cher qu’un billet pour Londres, alors je me suis dit que c’était la bonne occasion de partir pour une petite excursion afin découvrir une nouvelle ville anglaise. Encore une fois quand j’ai dit que je partais pour une journée à Birmingham, autour de moi tout le monde m’a déconseillé en me disant qu’il y avait des trucs mieux, que c’était moche, en me demandant très dubitatifs ce que j’allais bien pouvoir faire la bas. Vous vous en doutez j’avais bien ma petite idée de ce que j’allais pouvoir faire et encore une fois peu importait ce que les gens me disaient. L’idée d’une nouvelle excursion et l’envie de découverte étaient bien plus fortes que les petits jugements émis par les gens autour de moi. Et bien figurez-vous que je ne regrette absolument pas d’avoir passé une journée à Birmingham, certes il y a pas grand-chose à voir et la ville se visite facilement en une journée mais c’était quand même très agréable et j’ai vu de bien jolies choses. Voici mes coups de cœur :

Canalside walk :
Littéralement, la balade le long des canaux. Car Birmingham possède de nombreux canaux et il est possible de se balader tout le long. C’est vraiment ultra agréable. A certains endroits on passe a côté de petits débarcadères avec pleins de péniches, certaines fois a côté de restaurants très mignons qui donnent sur les canaux, on traverse des petits ponts, on croise des péniches, on passe devant de jolis immeubles et de belles maisons. J’ai été totalement conquise par cette balade et je pense d’ailleurs que c’est un incontournable quand on est de passage à Birmingham.







Le centre et la bibliothèque :
Dans le centre il y a de nombreux « monuments » ou en tout cas des bâtiments a l’architecture assez ancienne, un peu dans l’esprit romain (très clair n’est-ce pas ?), ces bâtiments sont très beaux, ils sont impressionnants et assez bien conservés ou alors ils ont été rénovés récemment. Et au milieu de ça on tombe sur la bibliothèque et son architecture moderne et originale qui ne manque pas de surprendre. Il est possible de rentrer gratuitement et de monter sur les toits pour observer la façade de plus près et avoir un panorama sur la ville. Je conseille fortement de rentrer et de monter car l’intérieur est très sympa aussi, la vue sur la ville c’est toujours cool et voir de plus près la façade de la bibliothèque ainsi que les jardins aménagés sur les différents niveaux des toits est super impressionnant à voir.
C’est aussi depuis ce point de vue qu’on remarque le bémol de la ville : il y a énormément de travaux, on dirait que toute la ville est en construction et il faut avouer que ça gâche un peu la vue.











La custard factory et le street art :
Birmingham est une ville qui est assez marquée par le street art, enfin pas partout mais à certains endroits. Et surtout aux alentours de la custard factory – petit quartier hipster avec des concept store, des immeubles colorés et du street art – c’est un peu ce que je venais voir aussi. Les œuvres de street art que j’ai vues sont clairement pour certaines les plus belles que j’ai vues dans ma courte vie. Il n’y a pas vraiment de balade déterminée à suivre, mais il suffit de se balader aux alentours de la custard factory et on en croise quasiment dès qu’on tourne les yeux.






Si vous voulez voir la vidéo que j'ai faite c'est par ici : vidéo
see you later,
Louisa


un week-end à FRANCFORT

           Et voilà encore un article voyage, vous allez finir par en avoir marre et pourtant il y en a encore d’autres qui arrivent. Ma visite de Francfort c’était en juillet, le dernier voyage solo de mon Erasmus, le dernier voyage tout court de mon Erasmus. Alors c’était un peu spécial, ça a eu un goût un peu amer, et puis la ville ne m’a pas subjuguée alors j’ai aussi été un peu déçue. Aujourd’hui je vous retrouve pour vous montrer en quelques photos ce que j’ai aimé.
On m’avait pourtant prévenue que Francfort c’était pas grandiose, mais fidèle a moi-même et en me fiant a deux trois trucs que j’avais vu sur pinterest j’en ai fait qu’à ma tête. Je ne dirais pas que je regrette mais j’admets que c’est loin d’être la ville la plus belle d’Allemagne. C’est un peu comme l’impression que j’avais eu à Leipzig, ce sont des types de ville dans lesquelles je n’ai pas eu l’habitude de vivre, contrairement à Munich ou Berlin, et en plus, elles sont très différentes pas du tout dans le même esprit. Pas mignonnes non plus comme Heidelberg ou Salzbourg, mais pas non plus impressionnantes comme certaines grandes villes d’Europe, bref le type de ville avec lequel je n’accroche pas vraiment.
Je vous laisse quand même avec quelques photos de choses que j’ai aimées comme le Römer, la vieille ville très typique, la vue sur les grattes ciels de type très big city américaine, la vue d’en haut d’une des plus grandes tours de la ville, et quelques petits trucs vus en chemin.
Louisa











Organiser son voyage de A à Z : comment faire ?

           Cet article m’a été pas mal demandé et on me pose assez souvent des questions concernant ma façon de voyager ou ma façon d’organiser mes voyages. Je me suis dit que je pourrais vous résumer tout ça dans un article en vous expliquant comment j’organise mes voyages de A a Z. Bien entendu ce n’est pas une manière universelle de le faire, c’est ce que je fais moi et j’imagine que ces conseils ne plairont pas à tout le monde/ne s’appliqueront pas à tout le monde et je ne me positionne pas comme la voix universelle en ce qui concerne l’organisation des voyages.
Il faut savoir que cette organisation diffère un peu en fonction de si je pars seule ou avec ma famille ou encore avec des amis, mais je vais vous dresser les grandes lignes, de ce qui constitue le fil rouge de l’organisation d’un voyage selon moi.  

Les réservations :
Apres l’étape du choix de la destination (que je n’aborde pas car chacun choisi bien comme il veut l’endroit où il a envie de partir en voyage) il y a selon moi la première étape : la réservation. Ça comprend donc la réservation du logement mais aussi du/des moyens de transports pour se rendre à destination.
Concernant le logement, en général quand je pars avec ma famille on prend un appart car c’est plus pratique, on peut se faire à manger soi-même et on a tendance à penser que l’on est plus libres qu’à l’hôtel. Et puis souvent ça permet de se retrouver hors des quartiers touristiques et de se mettre à vivre comme les locaux, aller faire les courses dans les mêmes supermarchés, aller dans les petits commerce et discuter avec les locaux grâce aux quelques mots qu’on a appris à baragouiner, chez moi c’est ça qu’on aime.
airbnb           homelidays        housetrip 
Si je pars seule, je me tourne directement vers les auberges de jeunesse. Je trouve que c’est le logement idéal lorsque l’on voyage seul quand on est jeune (enfin raisonnablement jeune quand même). Je prends toujours un lit dans un dortoir féminin car je m’y sens plus en sécurité que dans un dortoir mixte. J’ai souvent entendu des rumeurs disant que l’auberge de jeunesse c’était pas très safe pour soi ou pour ses affaires, ou encore que c’était sale. Sachez que je n’ai jamais eu un seul problème en auberge ni au niveau de ma sécurité, des vols ou encore de la propreté. Et pourtant je commence à en avoir vu des auberges de jeunesse.
Elles sont d’ailleurs toutes différentes toutes plus ou moins bien et toutes dans un style différent, offrant des prestations différentes. Il faut savoir que pour chaque ville il y a une grande offre de choix d’auberges à des prix différents, avec plus ou moins de confort, plus ou moins bien situées. Tout le monde peut trouver son bonheur.
booking        hostelworld   
Vous vous en doutez peut être ou pas, mais ce n’est pas moi qui vais pouvoir vous conseiller beaucoup sur les hôtels, mais je vous laisse deux liens qui permettent de comparer les prix et les services assez facilement et de trouver son bonheur, j’en suis certaine.
booking        tripadvisor 
Il y a une dernière solution pour ceux qui veulent vraiment voyager pour pas cher : le couchsurfing. Je n’ai jamais eu l’occasion de tester, mais ce n’est pas faute d’avoir eu envie de le faire. Le principe est simple : des gens vous accueillent chez eux gratuitement. Alors souvent il ne faut pas s’attendre a beaucoup de confort, mais ça peut être une solution intéressante quand on a une petite bourse, ou qu’on veut rencontrer des gens. En revanche, c'est souvent bien de prévoir un petit cadeau à offrir à votre hôte.
Au sujet du transport, il faut dire que tout dépend de la destination. Personnellement je déteste les longs trajets en voiture ou en bus, alors je les évite au maximum (mais c’est parfois impossible)
Parlons déjà de l’avion, si la destination nécessite que je prenne l’avion alors j’essaie souvent d’acheter mes billets d’avion assez en avance. Et je commence par aller sur les comparateurs de billets et puis ensuite je fais souvent la réservation directement sur le site de la compagnie qui m’intéresse. Un bon conseil que tout le monde connait mais que je préfère vous redonner au cas où : plus vous allez sur les sites de billets d’avion plus le prix aura tendance à augmenter. Alors mieux vaut éviter de retourner 12 fois sur le site de la compagnie aérienne que vous avez sélectionnée. Comparez tout, puis achetez vos billets directement, ou si vous voulez vous donner du temps pour réfléchir, alors notez les prix quelque part et essayez de revenir sur le site seulement pour l’achat final.
liligo        odopo      kayak     bravofly
Si vous partez pour une destination européenne n’hésitez pas à vous tourner vers une compagnie low cost (c’est valable aussi si vous voyagez en intracontinental ou intra pays – genre de pays en pays en Asie ou d’état en état aux US). Elles sont souvent sous estimées mais leurs prix ne sont jamais égalés, et bon, c’est pas mal de dépenser moins dans les billets d’avion pour dépenser plus pendant le voyage non ?    
easyjet        ryanair         vueling
eurowings       wizzair         airbaltic
Deuxième moyen de locomotion, le train, si vous partez dans un pays frontalier ou en France, cette alternative peut être intéressante. Elle peut être sympa aussi pour faire un mini road trip façon interrail mais sans le pass interrail et a une plus petite échelle. Personnellement, c’est ce que j’ai fait pour mon voyage entre Munich, Prague et Vienne, c’était ultra pratique. Essayez aussi de prendre vos billets à l’avance car ils partent vite et les prix augmentent vite aussi. Mon petit conseil : essayez d’acheter sur le site du pays ou vous vous rendez, c’est parfois bien moins cher.
sncfvoyage        deutschebahn         thalys
renfe       thello       eurostar      interrail
Pour la voiture, évidemment si vous en avez une c’est encore la solution de facilité, si non vous pouvez en louer assez facilement. (À certaines conditions, notamment quand on est jeunes et qu’on vient d’avoir le permis) Renseignez-vous bien. Au niveau de la voiture, le covoiturage est aussi envisageable, j’en ai jamais fait mais niveau prix c’est super intéressant et encore une fois c'est super quand on veut rencontrer des gens. 
blablacar        europcar         sixt      budget
Et enfin celui que j’aime bien moins mais que j’ai beaucoup utilisé en Allemagne : le bus. Il faut dire que les prix défient toute concurrence et je trouve que c’est la solution idéale quand on veut voyager en France ou faire plusieurs étapes dans différentes ville d’un même pays. (Ou encore une fois aller dans des villes étrangères pas trop trop loin de la France (les compagnies font beaucoup Londres, Bruxelles, Berlin, Amsterdam et parfois Milan, Madrid, Barcelone – plus loin même mais la durée de trajet augmente considérablement) De plus de plus de compagnies de bus émergent et cela offre un grand choix de destinations et de prix.
flixbus        ouibus         megabus     eurolines 


Le financement :
(spoiler dans cette partie je vais raconter ma vie vous pouvez passer si vous vous en foutez) Ah ! Le voilà le nerf de la guerre. Et effectivement, le financement d’un voyage ce n’est pas la partie la plus drôle ou la plus facile. Pour ma part j’ai la chance d’avoir des parents qui aiment voyager et qui en ont les moyens. Alors tous mes premiers voyages ont été financés par mes parents. Mais depuis maintenant 2 ans mes parents paient mes études et je veux a tout prix éviter qu’ils aient autre chose à me payer, que ce soit des vêtements, mes sorties ou mes voyages ou même mes stages à l’étranger.
Dès ma première année d’études j’ai décidé de commencer un petit job étudiant, alors pendant 9 mois je me suis levée tous les samedi matin à 4h30 pour aller faire de la mise en rayon chez carrefour tandis que mes potes eux rentraient de soirée. J’ai fait des heures sup à noël, et travaillé tous les dimanches et jours fériés que l’on me proposait (toujours en me levant à 4h30 du mat). J’ai arrêté au moment de partir pour mon premier stage à l’étranger : deux mois à Berlin que j’ai financé quasi seule. Puis en rentrant de ces deux mois je me suis donné deux jours de repos et j’ai enchainé sur deux mois à la caisse chez leader price, puis sur ma rentrée en L2. C’était pas facile de tenir mais dans ma tête je faisais les calculs dans un sens puis dans l’autre, et j’avais ma plus grande motivation en ligne de mire : mon semestre Erasmus qui se profilait et tous les voyages qui rimaient avec. Avant de partir en Erasmus entre la fin de mes partiels en janvier et ma rentrée en Allemagne j’avais un mois à tuer, j’ai travaillé, c’était chiant, la seule chose que je voulais c’était d'être en Allemagne, mais j’ai tenu. J’ai donc réussi à financer mon semestre Erasmus et tous mes voyages toute seule de A a Z, (il me reste encore de l’argent mis de cote d’ailleurs) et c’est une de mes plus grandes fiertés.
Alors mon meilleur conseil sera celui-là : travaillez en sachant pour quoi vous travaillez. Economisez, faites des choix. Il faut comprendre que travailler ne suffit pas, dans le sens ou si vous travaillez mais dépensez de l’argent pour plein de petits trucs, vous n’aurez jamais l’argent dont vous avez besoin pour voyager. Je me suis « privée » pendant des mois pour éviter de dépenser un centime dans autre chose qu’un voyage. Et moi qui était plutôt dépensière (dans tout et n’importe quoi) ça me fait maintenant clairement chier de claquer 25€ dans un jean quand bien même j’en ai besoin.
Alors oui j’avoue qu’il est plus facile d’économiser quand on vit chez ses parents et qu’on ne paie pas de loyer, mais le mérite n’en est pas moindre. Et bien d’autres travaillent, paient un loyer et arrivent tout de même à mettre de l’argent de côté tous les mois pour pouvoir faire de supers voyages. Ce qu’il faut c’est de la motivation et être réellement déterminé à économiser. Je ne peux pas vraiment vous donner de conseils précis concernant le financement excepté le fait de travailler… ou d’économiser l’argent que vous recevez a votre anniversaire ou a noël.


Préparation et repérage :
Une fois que vos réservations sont faites et que votre financement est en ordre, vous allez pouvoir vous attaquer à la partie que personnellement je préfère : la préparation, les repérages, la programmation du voyage et des activités. A titre personnel j’achète toujours un guide de voyage parce que je trouve que c’est quand même de bons conseils et qu’on y trouve de charmantes adresses. Ma famille a toujours pris des guides du routard, qui sont très bien, mais en voyageant seule je me suis tournée vers les guides lonely planet. Mais c’est chacun ses goûts.
Je cherche aussi pas mal de choses à faire sur internet, sur mes blogs voyages favoris pour trouver quelques adresses et regarder les superbes photos pour me mettre l’eau a la bouche, et sur Pinterest aussi car on trouve pas mal d’épingles sympa qui regroupent des endroits insolites ou touristique pour une ville donnée. La plupart du temps j’essaye aussi de trouver des vidéos sur YouTube mais c’est bien plus rare que j’en trouve qui correspondent à mes critères. Puis souvent à partir de là je sors le plan de la ville et je repère ou sont les trucs que je veux voir et je les regroupe en fonction de leur proximité pour optimiser les déplacements. Il est aussi assez important de bien se renseigner sur la ville en général, savoir s’il l’on devra prendre les transports en commun ou si tout peut se faire à pied, quel est le climat a l’époque ou l’ont part, etc. 
Par contre; je ne dresse pas un planning précis avec des heures et tout car en voyage on rencontre des imprévus (qui parfois ont prendre une toute autre tournure au voyage) et il faut que le programme reste malléable.
pinterest        miles of happiness         carnets de traverse      
milesand love               little gypsy

Vos questions :
-       Quels sont tes indispensables pour partir en voyage ?
Alors déjà mon appareil photo évidemment. Pour le reste ça dépend de la destination. Mais une chose est sûre, mon indispensable quand je vais en auberge de jeunesse c’est mes boules quies. Ensuite un guide de voyage, un cahier pour écrire en mode « carnet de route » et dans lequel je mets mes « souvenirs ». ET mon doudou, que j’emporte partout avec moi.
-       Combien de temps à l’avance tu prévois tes voyages ?
La plupart du temps quelques mois à l’avance. Depuis que j’ai été en Erasmus j’en ai prévu certains quelques semaines voire quelques jours à l'avance seulement, un peu sur un coup de tête, mais ça reste rare. Ça dépend beaucoup de la destination aussi.
-       Comment gères-tu ton budget en voyage ?
Souvent je me fixe un montant à ne pas dépasser sur la durée du séjour. Donc je fais un rapide calcul et je sais combien je peux plus ou moins dépenser par jour. Et j’adapte en fonction de mes dépenses, si je dépense trop pour une visite un jour je compense en dépensant moins le lendemain au niveau de la nourriture. Et bien entendu j’établi mon budget de base en ayant regardé le prix des visites que je veux faire, plus mon budget nourriture et j’ajoute toujours un budget « extra » au cas où.
-       Qu’est-ce que tu ramènes comme souvenir de voyage ?
Je n’en ramène pas en règle générale, mais je conserve toujours mes plans, tickets de métro, tickets d’entrée dans les monuments ou les musées et j’achète toujours une belle carte postale que je garde pour moi.
Voilà pour cet article très dense concernant mon organisation pour les voyages, j’espère qu’il vous aura plu et qu’il aura répondu à vos questions. Et encore une fois je suis à votre disposition si vous avez d’autres questions.
Louisa