Czarny Protest

Czarny Protest c’est le mouvement lancé par les femmes polonaises il y a quelques jours suite à l'adoption d'un projet de loi visant à interdire l’avortement en Pologne en première lecture par 267 voix contre 154. Alors j’ai un peu ressenti le besoin de venir étaler mes convictions ici et de changer de ton après mes derniers articles. Le droit à l’avortement c’est un droit assez récent, en France, mais un peu partout ailleurs. Sans oublier qu’à certains endroits dans le monde ce n’est toujours pas un droit du tout. En Pologne les femmes avaient le droit à l’avortement encore récemment. Cela montre bien que nos droits ne sont jamais acquis et que nous devons lutter pour nos droits fondamentaux environ…. tout le temps, tous les jours, toute la vie.

Le projet de loi en Pologne prévoit « jusqu’à cinq ans de prison pour les femmes et toutes personnes les ayant aidées à avorter ». Sachant que la loi actuelle est déjà très limitée et l’IVG est autorisée qu’en cas de danger pour la vie ou la santé de la mère. La loi a été votée par 80% d’hommes (j’ai envie de dire CQFD).

On va donner des chiffres parce que les chiffres c’est impressionnant : au moins 47 000 femmes meurent chaque année dans le monde des suites d’un avortement clandestin. Toutes les 9 minutes une femme meurt d’un avortement clandestin. Le truc qui est crucial à comprendre, c’est qu’interdire l’IVG, la rendre illégale ne va pas empêcher les femmes d’avorter, ça va juste les pousser à avoir recours à l’avortement clandestin. Cet avortement clandestin peut conduire à la mort, car faut pas se le cacher, les méthodes sont rustiques, et si elles ne tuent pas la femme, elles peuvent la mener à des complications médicales à vie, et ne rendent pas plus facile l’avortement.

Aujourd’hui les femmes demandent juste de pouvoir choisir ce qu’elles veulent faire de leur corps, quand elles veulent avoir un enfant. Elles veulent pouvoir choisir sans se retrouver en prison parce qu’elles avortent et choisir de ne pas mourir.

L’interdiction de l’IVG ce n’est pas que dans des pays lointains, c’est aussi en Europe, en Pologne aujourd’hui mais peut-être en France demain. En Irlande ou les femmes ne peuvent avorter qu’en cas de danger pour la vie de la mère (mais pas en cas de viol). A Malte et à Chypre où les femmes ne peuvent quasiment pas avorter non plus. Alors aujourd’hui en ce 3 octobre 2016 les Polonaises sont en grève pour défendre le droit à l’IVG et pour défendre leurs droits fondamentaux. On ne peut pas considérer le droit à l’IVG comme acquis même en France alors aujourd’hui est un jour de soutien aux polonaises. Même si c’est pas grand-chose individuellement, nos petites voix toutes ensemble, pourront peut-être un jour se faire entendre. N’hésitez pas à changer vos photos de profil sur les réseaux sociaux avec les photos suivantes en y ajoutant le #CzarnyProtest et le message suivant : « Je suis solidaire des femmes polonaises qui font grève pour défendre le droit à l’IVG, et vous ? »


      

      



My body, my decision.

« Pro-life, that’s a lie. You don’t care when women die »

Aucun commentaire