focus série #5 : 13 REASONS WHY

Vous avez dû en entendre parler plus d’une fois, mais je ne pouvais pas ne pas revenir dessus, aujourd’hui j’ai très envie de vous parler de la dernière série Netflix que j’ai binge watché sans scrupule : 13 reasons why. Je ne vous parle ici que des séries que je binge watch, que j’aime vraiment ou qui, je pense, font passer un message positif voire essentiel, et c’est le cas pour cette série.

13 reasons why, qu’est-ce que c’est ?
C’est l’histoire de Hannah Baker, ou plutôt c’est Hannah Baker qui raconte pourquoi elle a mis fin à sa vie dans une série de cassettes. Ces cassettes sont écoutées par Clay Jensen, qui les trouve devant sa porte en rentrant du lycée un soir. Il va découvrir en même temps que le spectateur qu’elles sont les 13 raisons pour lesquelles Hannah s’est suicidée.
Bon comme ça, ça ne donne pas forcément envie mais j’ai quasi envie de dire qu’il est vraiment important que tout le monde regarde cette série.


Les points positifs
Le gros point positif de cette série c’est qu’elle aborde un gros sujet important et dont on n’entend pas tellement parler, ni sous cette forme ni sous beaucoup d’autres formes d’ailleurs : le suicide. Mais ce n’est pas le seul sujet important qu’elle aborde, puisque la série est très accès sur les causes du suicide, dans l’histoire ici c’est le harcèlement, le viol, la culture du viol, les abus, le slut shaming, et la dépression et tout ça sous couvert d’un aspect « teen série » qui rend la série assez abordable.

Un point que je soulève assez souvent dans mes « analyses » de séries ici c’est la diversité (ou non) du casting, ici c’est un gros point positif puisqu’effectivement le casting est assez diversifié pour une teen série et il en est de même pour les rôles joués par ce casting, les PoC sont présent, ce qui est loin d’être le cas pour toutes les séries/films et il y a des personnages hétéro et homosexuels et c’est un gros point positif car ces derniers sont souvent occultés dans les teen séries.

La série n’est pas moralisatrice, elle expose juste des faits et fait passer des messages importants. On ne se sent pas manipulés ou forcés à s’émouvoir devant certaines situations, tout est tourné pour que l’on ressente des émotions de la manière la plus naturelle possible et comme ce sont des faits relatés et qui se passent vraiment dans la vie on est forcément touché.

Dès le début on sait qu’Hannah s’est suicidée, mais la série est très bien faite puisqu’à chaque épisode on en découvre un peu plus et on a envie de voir le reste, d’aller jusqu’au bout de la saison. Et on a quasiment l’impression d’abandonner Hannah quand on arrête de regarder (en tout cas moi c’est l’impression que j’avais).

Et enfin un dernier point très important, elle montre que même en pensant ne faire de mal à personne, la moindre remarque mal placée ou le moindre geste peut blesser les gens profondément. Elle montre qu’on ne se rend pas toujours compte de la souffrance dans laquelle sont les gens et il me semble qu’il était assez bienvenu de le faire remarquer. 


Les points négatifs
Comme à chaque fois j’essaye d’être objective et de trouver des points négatifs alors qu’il n’y en a pas vraiment. Le seul que je trouve pour 13 reasons why rejoint un point positif. Comme de nombreux sujets « tabous » sont abordés il y a beaucoup (beaucoup beaucoup) de trigger warning à poser sur chaque épisode de cette série. Les personnes sensibles ou ayant vécu des traumatismes semblables voudront peut-être s’abstenir.

D’habitude je ne le fais pas mais j’ai très envie de vous conseiller 3 chansons de la BO que j’ai particulièrement aimé en regardant la série :
-               Only you – Selena Gomez
-               The night we met – Lord Huron
-               A 1000 times – Hamilton Leithauser + Rostam

« Maybe you did something curel. Or maybe you just watched it happen. Maybe you didn’t even realize you were beig cruel. Maybe you didn’t do anything at all – and maybe you should have. (…) too late. »

Aucun commentaire