Hambourg au bord de l'eau

Quand on est de passage à Hambourg, impossible de ne pas se rendre compte qu’il y a de l’eau partout. Et ça coule de sens, Hambourg est une ville portuaire, il y a des canaux dans la ville, elle est traversée par un fleuve, l’Elbe, elle possède une ouverture sur la mer et il y a même un lac dans le centre-ville. L’eau est un élément incontournable à Hambourg, elle fait un peu partie du paysage urbain, et moi j’avais envie de vous parler de trois endroits un peu insolites où on peut profiter de l’eau à Hambourg (la liste n’est pas du tout exhaustive puisqu’il y a d’autres endroits où il est possible de profiter de l’eau – comme au bord de l’Alster, ou dans les divers parcs de la ville).

Elbstrand
Elbstrand c’est la plage le long de l’Elbe, un peu au sud-ouest de la ville, où toute la population Hambourgeoise se rend dès que le soleil et la chaleur sont de sortie. Il y a des gens qui se baignent (même si personnellement je ne peux pas l’envisager une seule seconde vu la tête de l’eau et les énormes cargos qui te passent sous le nez), des gens qui font des barbecues (ça c’est le grand truc des allemands et il faut dire que l’ambiance s’y prêtre vachement), il y a les gens qui clairement viennent avec leur maillot et du monoï au moindre rayon de soleil et qui sont bronzés comme jamais. En bref, l’ambiance y est super sympa. Pour y aller vous pouvez prendre le ferry 62 (on en reparle plus bas) et vous arrêter à Neumülhen. Vous arriverez à Övelgönne, un petit village de pêcheurs avec de jolies maisons, un musée avec de vieux bateaux et des petits bars de plage. La plage doit faire près de 4km de long et il y a quelques bars sympas sur le chemin pour prendre un verre en admirant la vue sur les machines du port et les cargos qui passent.






Le ferry 62 et la visite du port
C’est clairement un de mes insolites au bord de l’eau favoris. Pour la modique somme d’un ticket de métro il est possible de prendre le ferry qui traverse le port et ainsi de le visiter depuis l’eau. Je l’ai fait pour la première fois au moment du coucher de soleil et comment dire que ça m’a conquise, c’est à ce moment-là que j’ai compris que Hambourg avait trouvé sa place dans mon cœur.
Trêve de déclarations. Pour prendre le ferry rien de plus simple, il part de Landungsbrücken tous les quarts d’heure, prenez le en direction de Finkenwerde, vous ferez la boucle en 1h. Mais n’hésitez pas à descendre à Neumülhen pour faire un tour à la plage !




Blankenese
Le dernier insolite de cette liste c’est le joli « village » de Blankenese, à quelques stations de Sbahn du centre de Hambourg, c’est l’endroit idéal pour aller flâner un beau dimanche d’été. Il y a non seulement une superbe plage de sable blanc et fin, mais aussi de très jolies petites maisons à flanc de colline, entre lesquelles on peut marcher dans un dédalle de petites rues en escalier. Bref un must see quand on passe un peu plus de 4 jours à Hambourg.






Avec ça vous aurez sûrement déjà une bonne base pour voir un peu Hambourg différemment et profiter un peu à l’allemande. 

Comment rencontrer des gens à l'étranger ?

S’il y a bien un truc qui n’est pas forcément évident à faire quand on voyage ou vit seul.e à l’étranger, c’est rencontrer des gens. Alors oui pour certains c’est facile, ils y arrivent toujours, mais mon article ne les intéressera pas. J’écris pour aider ceux qui sont plutôt comme moi et peuvent avoir du mal à aller vers les gens même quand toutes les conditions sont réunies. Après avoir voyagé plusieurs fois seule et avoir vécu plusieurs mois seule à l’étranger, j’ai trouvé des petites techniques et astuces pour essayer de rencontrer des gens et parler un peu mes langues étrangères (certaines sont évidentes je vous l’accorde mais c’est toujours bien de les rappeler).
Rencontrer des gens quand on voyage seul.e
L’auberge de jeunesse : encore trop de gens oublient cette option qui est pourtant évidente. Plutôt que de s'enfermer dans une chambre seul.e dans un hôtel, si vous voulez rencontrer des gens, c’est dans une auberge de jeunesse qu’il faut aller. Dans un dortoir de 4, 6, 8, 10, vous rencontrerez forcément des gens. Parfois vous discuterez un peu, ils te demanderont des conseils, ou tu leur en demanderas, vous voudrez aller boire un verre ou même visiter la ville ensemble le lendemain (pour de vrai ça m’est déjà arrivé et c’est vraiment sympa). C’est le moyen le plus facile et le plus idéal pour rencontrer des gens en voyage.

Le couchsurfing : pour les plus aventureux d’entre nous, le couchsurfing est un moyen rêvé pour rencontrer des gens. Le principe est simple vous êtes hébergés gratuitement chez quelqu’un (que vous avez choisi) à l’étranger. Personnellement, je ne suis pas encore trop rassurée de le faire, mais c’est une façon super efficace de rencontrer des gens, vous êtes directement chez l’habitant et étant donné que vous êtes logés gracieusement vous pouvez bien échanger quelques mots avec la personne. C'est le même principe que de loger chez l’habitant (une formule très prisée des voyageurs qui veulent en apprendre plus sur un pays via une expérience unique avec les habitants mêmes) en fait.

Participer à des évènements : que ce soit des évènements organisés par la ville ou la communauté dans laquelle vous êtes, des évènements repérés sur facebook, des évènements dans des bars, ou des évènements erasmus.. le plus dur c’est encore d’arriver tout.e seul.e et de se lancer, mais une fois une bière commandée et que tu te retrouves au milieu de la foule, plus possible de faire demi-tour et tu vas rencontrer des gens.

Même si ce sont les solutions principales pour rencontrer des gens quand on voyage seul.e, vous pouvez aussi suivre les autres conseils que je vais donner dans la partie suivante et qui peuvent aussi parfois s’appliquer en voyage et pas uniquement quand on vit à l’étranger. Evidement s’appliquent aussi tous les conseils de type : être ouvert à tous et à toutes les expériences, aller vers les gens, apprendre quelques mots de la langue du pays etc. Et puis parfois il faut juste avoir le courage de s’assoir seul.e dans un restaurant ou dans un bar pour que les gens viennent vers vous sans que vous aillez à faire d’effort.

      Crédit photo – pinterest 

Rencontrer des gens quand on vit seul.e à l’étranger
La colocation : quand je suis partie pour la première fois en stage à Berlin je ne voulais absolument pas vivre en coloc, je voulais un appart toute seule, puis finalement je n’ai pas eu le choix je me suis retrouvée en « coloc » (les gens qui me suivent depuis au moins deux ans doivent se rappeler de mes aventures avec cette fameuse coloc). Ça s’est mal passé et pourtant, depuis, dès que je dois repartir je cherche directement une coloc. C’est la première étape pour rencontrer des gens, même si les caractères collent pas toujours, tu vis avec des gens, parfois tu sors avec eux, tu leur raconte ta journée, il y a une présence, tu peux parler, devenir amis (ou pas hein, mais tu as rencontré des gens). C'est tout de même Le point de départ de la rencontre à l'étranger.

Tandem : c’est une bonne idée d’essayer de trouver quelqu’un pour faire un tandem quand on reste plusieurs mois dans un pays. Souvent vous pourrez parler la langue que vous voulez travailler et la personne vous parlera français. Parfois c’est un peu formel, vous vous voyez et vous parlez une heure dans chaque langue, parfois c’est plus informel, vous êtes plutôt deux personnes qui cherchez à rencontrer des gens, pour boire un verre, faire une visite, passer un peu de temps. Finalement on s’en sort toujours bien en tandem. Pour en trouver, il y a pas mal de groupes sur facebook ou de site internet (comme Conversation Exchange par exemple), il suffit de se lancer.

Meet up : un peu dans le même style que les tandems, Meetup c’est une application (ou un site web aussi) qui regroupe des gens qui proposent des rencontres entre étrangers pour faire des activités en fonction des centres d’intérêts. Ça peut être uniquement aller boire un café pour parler anglais, ou aller faire une randonnée en VTT, prendre un cours de cuisine, aller voir un film, vraiment tout et n’importe quoi. Alors c’est en groupe mais ça facilite la rencontre, puisque finalement on se dit qu’on est tous dans la même situation, on cherche tous à rencontrer des gens et on débarque tous dans un groupe dans lequel on ne connait personne. En fonction des affinités il est facile de finir par voir des gens en dehors des meetups et de devenir amis pourquoi pas.

Meetup et pourquoi pas … Tinder ? Tant qu’on est là, après tout pourquoi pas. Même sans forcément rechercher une relation, on a parfois des surprises sur Tinder. Beaucoup de mes copines ont rencontrés de supers amis sur Tinder. Et puis au pire vous parlez avec des gens et c’est déjà un bon point de parler dans une langue étrangère).

Louisa