Mini road-trip au Danemark


Début août, mon père et ma sœur sont venus me rendre visite à Hambourg et comme nous connaissions déjà la ville nous avons décidé d’aller voir un peu plus au nord, vers le Danemark. Depuis Hambourg, il faut deux heures pour atteindre la frontière danoise et guère plus pour tomber sur les premiers trucs intéressants du pays. Je nous avais donc prévu un petit itinéraire qui s’est avéré être vraiment sympa, on a vu de belles choses et je me suis dit, qu’une fois n’est pas coutume, je pouvais partager tout ça ici.

En trois jours on a beaucoup roulé je dois l’admettre, nous avions 3 principales étapes : Aarhus, Klitmøller et les alentours de Ringkøbing. On a essayé d’en voir le plus possible et quelques étapes se sont rajoutées sur notre chemin.

Le premier jour nous avions décidé d’aller vers Aarhus, la ville avait l’air sympa et j’avais repéré des trucs sympas à faire et à voir aux alentours. Impossible de résister à l’appel des animaux quand j’ai lu qu’il y avait un énorme parc avec des daims que l’on pouvait aller nourrir de carottes. Le Marselisborg Dyrehave nous a tous ramené en enfance pendant une heure et demi. Les parcs à daims c’est un truc assez répandu au Danemark et je vous conseille vraiment d’aller y faire un tour si vous êtes de passage, l’expérience est assez unique.

      




Juste à côté se trouve l’infinity bridge, un pont en forme de cercle infini (comme son nom l’indique) au-dessus de l’eau. Il a été construit par la ville car Aarhus a été élue ville Européenne de la Culture 2017. L’endroit est super sympa, quand il fait beau on peut se baigner (on l’a pas fait car même avec 20 degrés et un peu de soleil, l’eau est quand même bien fraiche) ou juste se balader et se poser un peu sur le pont. L’eau a une couleur absolument incroyable quand le soleil pointe le bout de son nez et ça rend le moment un peu magique.

Après ça, c’était l’heure de visiter un peu la ville. Il fait bon vivre au Danemark et je dois dire qu’on s’en est rendu compte rapidement, il est très agréable de se balader dans la ville, dont une grande partie est d’ailleurs piétonne. J’ai adoré voir de jolies rues pavées aux maisons colorées décorées de fleurs (la rue Møllestien tout particulièrement).

      



      



      




Pour finir la journée nous sommes sortis de la ville et nous sommes montés au nord de la ville en suivant la côte. Nous avons atterri dans le petit village de Egå, où on a passé quelques minutes seuls sur la plage à observer la mer calme. Puis on s’est dirigés encore vers le nord, j’avais repéré sur google maps des ruines de château et on s’est dit qu’avec le soleil qui se couchait, le détour en valait peut-être la peine. On a pas eu tort, car le coucher de soleil sur Kalø Slotruin et les paysages alentours était incroyable.


      


     


      

     


      

Après une première journée haute en couleur, nous sommes repartis le lendemain matin plus excités que j’avais à découvrir les paysages qui nous attendaient pour le deuxième jour. Direction le nord-ouest du Danemark pour aller (re)découvrir la mer du nord et Bulbjerg. Des dunes de sable blanc couvertes de verdure, des petites falaises de pierre blanche, de longues plages vides, la mer calme et claire, beaucoup de vent : la recette d’une matinée réussie avant de se diriger vers notre destination de l’après-midi, le parc national Thy. Et plus précisément Vorupør et ses grandes plages (un peu plus visitées cette fois).


      


     



      



     


     


Le soir on a dormi dans un petit camping près de Thisted, la ville a pas grand intérêt mais les alentours sont superbes. Les paysages sont dingues, il y a de l’eau partout, plein de petits fjords et c’est au bord de l’un d’entre eux qu’on a regardé le coucher de soleil ce soir là … encore une fois incroyable.


     


Pour notre dernière journée, l’objectif était de redescendre sur Hambourg, mais en faisant quelques étapes en chemin. Ça a été plus compliqué que prévu étant donné que la pluie s’est invitée. Nous voulions aller voir des plages un dernière fois mais finalement ce plan a été un peu contrecarré. Nous nous sommes tout de même arrêtés près de Ringkøbing, à Hivde Sande, mais pas de passage à la plage. On s’est arrêtés dans la petite ville près du port, on s’est un peu baladés, mais ce n’est vraiment pas une étape incontournable. Plus tard dans la journée on a fait un arrêt exprès à Esbjerg pour aller voir le monument « l’homme rencontre la mer », mais sans rentrer véritablement dans la ville. Puisque la dernière ville-étape du voyage nous intéressait beaucoup plus. Ribe, la ville viking, la ville la plus vieille du Danemark. Beaucoup trop mignonne avec ses rues pavées, ses maisons colorées et ses bâtiments d’époque. Le tour est vite fait mais c’était une balade vraiment super agréable.





      



     


Ces quelques (nombreuses !!) images représentent bien ces trois jours de « road trip ». Je suis vraiment ravie d’avoir pu découvrir le Danemark de cette façon et d’avoir vu des paysages magnifiques. Cet été j’ai assouvi mon envie de plages de sable blanc du nord. Et comme je l’ai déjà répété, je suis vraiment tombée amoureuse de ces belles plages. Il fait peut-être froid tout là-haut dans le nord, mais en tout cas on peut profiter de ces plages à 100% puisqu’elles sont quasiment vides.. rien à envie aux Seychelles (enfin presque). Une vidéo de ce voyage ne devrait pas tarder à sortir sur ma chaine youtube, n’hésitez pas à m’y suivre, et rendez-vous ici pour le reste des récits de voyage de mon été.


Louisa

Aucun commentaire