4 mois de lecture

Il y a quelques semaines j’expliquais pourquoij’avais choisi de ne plus commencer de nouvelles séries, en ajoutant que j’en profitais pour recommencer à lire. Je suis plutôt contente, car ça fiat maintenant quatre mois et j’ai lu quelques livres vraiment sympas. Alors j’ai eu envie de partager ces quelques livres avec vous, parce que j’adore raconter ma vie, et puis on sait jamais si vous cherchez un livre à lire. En quatre mois (de mi-aout à mi-décembre) j’ai lu 6 livres. Ce n’est pas énorme mais j’ai passé un peu plus d’un mois en voyage durant ces quatre mois de reprise de lecture (et j’ai eu cours aussi accessoirement, pas toujours facile donc de trouver le temps de lire). 

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une - Raphaëlle Giordano : disons-le, ce n’est pas le livre de l’année mais il se laisse lire et ça change bien les idées. Il fait souvent sourire et un peu réfléchir. Alors ok, c’est pas de la grande littérature, mais pour une lecture de détente au milieu de l’été ou dans les transports en communs, c’est pile ce qu’il faut.
Mon avis : ★★★☆☆
Résumé : Camille, ce pourrait être n'importe lequel d'entre nous. Quelqu'un qui a l'impression d'avoir une vie bien remplie, et qui pourtant n'est pas satisfait. Dans Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une, on suit donc notre alter ego dans sa quête du bonheur auprès d'un « routinologue ». Et ce « docteur » de donner à travers ce récit tous les conseils que l'on attend lorsqu'on entre dans une période charnière de sa vie. Raphaëlle Giordano, en insistant sur le positif, et avec une certaine pédagogie, livre dans ce roman une vraie recette du bonheur. (crédits : Fnac)


Une constellation de phénomènes vitaux - Anthony Marra : j’ai adoré ce livre, il est poignant et prenant. J’ai eu du mal à m’y mettre mais une fois dedans impossible de le lâcher. On en apprend beaucoup sur l’histoire de la Tchétchénie en lisant ce qui peut apparaitre comme étant juste une histoire. Il se pourrait que j’aie lâché de nombreuses larmes pendant ma lecture. Par contre gros TW : violences, guerre, torture
Mon avis : ★★★★★
Résumé : Dans un village enneigé de Tchétchénie, Havaa, une fillette de huit ans, regarde, cachée dans les bois, les soldats russes emmener en pleine nuit son père, accusé d'aider les rebelles. De l'autre côté de la rue, Akhmed, son voisin et ami de sa famille, observe lui aussi la scène, craignant le pire pour l'enfant quand les soldats mettent le feu à la maison. Mais quand il trouve Havaa tapie dans la forêt avec une étrange valise bleue, il prend une décision qui va bouleverser leur vie. (crédits : babelio)


Miss Alabama et ses petits secrets - Fannie Flagg : un roman très très bien écrit et très agréable à lire, les personnages sont attachants, on se reconnait un peu en eux et l’histoire est assez touchante. Encore un livre spécial détente et lecture plaisante. (un tout petit TW suicide)
Mon avis : ★★★★☆
Résumé : Birmingham, États-Unis. Ex-Miss Alabama, Maggie Fortenberry a pris une grande décision : elle va mettre fin à ses jours. Elle n'est ni malade ni déprimée, son travail dans une petite agence immobilière est plutôt agréable, mais elle a trouvé malgré tout seize bonnes raisons d'en finir. Maggie a donc arrêté la date de sa mort et se consacre désormais en toute discrétion à en régler les détails. Or, peu de temps avant de passer à l'acte, Maggie est invitée par Brenda, à un spectacle de derviches tourneurs. Elle est alors loin de se douter combien les jours à venir vont être riches en secrets dévoilés et en événements imprévus, lesquels vont lui montrer que l'existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu'elle ne le croyait. (crédits : amazon)

L’ile des oubliés - Victoria Hislop : je ne sais même pas par où commencer. J’ai absolument adoré ce livre, et de manière générale j’adore tous les livres de Victoria Hislop, qui sont merveilleusement bien écrits et qui nous font voyager dans le temps à la (re)découverte de l’Histoire à travers l’histoire de ses personnages. Un réel plaisir de lecture. Cette fois ci, Victoria Hislop nous emmène en Crête et plus précisément entre Plaka et Spinalonga, pour nous raconter le sort des lépreux.ses au 20ème siècle. Impossible de ne pas se laisser entraîner dans l’histoire (et de ne pas laisser échapper quelques larmes).
Mon avis : ★★★★★
Résumé : L’été s’achève à Plaka, un village sur la côte nord de la Crète. Alexis, une jeune Anglaise diplômée d’archéologie, a choisi de s’y rendre parce que c’est là que sa mère est née et a vécu jusqu’à ses dix-huit ans. Une terrible découverte attend Alexis qui ignore tout de l’histoire de sa famille : de 1903 à 1957, Spinalonga, l’île qui fait face à Plaka et ressemble tant à un animal alangui allongé sur le dos, était une colonie de lépreux... et son arrière-grand-mère y aurait péri. Quels mystères effrayants recèle cette île que surplombent les ruines d’une forteresse vénitienne ? (crédits : babelio)


Le vestibule des causes perdues - Manon Moreau : quand ma mère me l’a conseillé, elle m’a dit que c’était un des plus beaux livres qu’elle avait lus. Et je dois dire qu’après l’avoir lu à mon tour, je suis plutôt d’accord. C’est un roman juste et parfaitement écrit, qui prend aux sentiments et qui nous embarque tout.es entier.es. L’histoire est douce et donne envie de suivre le chemin des personnages.
Mon avis : ★★★★★
Résumé : C'est l'histoire de Mara, de Robert, de Sept Lieues, d'Henrique, de Bruce, de Clotilde, de cet homme qu'on appelle Le Breton, de Flora et d'Arpad. Un retraité, un joueur de guitare, un cow-boy, un exégète de Claude Simon, une brunette maigrichonne, un taiseux, une grande bourgeoise fatiguée, un gars que la vie un jour a pris pour un punching-ball. L'histoire de gens qui dans leurs existences urbaines n'avaient aucune chance de se croiser, mais qui tous, un jour, chaussent de grosses chaussures, enfilent un sac à dos, et mettent le cap vers les confins de l'Espagne, le bout du monde, la fin de l'Europe : Saint-Jacques-de-Compostelle. Sans se douter que ce chemin vieux comme les contes emporte ceux qui l'arpentent bien plus loin que ce qu'ils pouvaient imaginer. (crédits : Fnac)

Pars avec lui - Agnès Ledig : j’ai (presque) littéralement dévoré ce roman puisque je l’ai lu entièrement en une soirée. Impossible de m’arrêter après avoir commencé la lecture, j’ai eu l’impression de m’enfoncer dans une spirale. A la fois dur à lire psychologiquement et tellement réconfortant, je crois que c’est pile ce dont j’avais besoin quand je l’ai lu. Gros TW : violences, violences sexuelles, viol.
Mon avis : ★★★★★
Résumé : Ils s'appellent Roméo et Juliette. Comme s'ils étaient prédestinés. Mais c'est à eux d'écrire leur histoire, en dépit des accrocs, des cahots et des heurts. Lui est pompier, un héros du quotidien, solide comme un roc. Mais pas assez pour résister à une chute de huit étages, heureusement amortie par des arbres. Elle est infirmière. De celles pour qui leur travail va bien plus loin que soigner les corps. Attentive, attentionnée, elle donne aux autres sans compter ce que son propre compagnon, Laurent, lui refuse. Ces deux êtres cabossés par la vie vont se tendre la main. Et apprendre qu'envers et contre tout être heureux ce n'est pas regarder d'où l'on vient, mais où l'on va. (crédits : babelio)



Carton plein pour ces quatre mois de lecture, j’ai aimé chacun des livres que j’ai lus. J’attends les vacances pour en commencer un un peu long et qui me fait de l’œil depuis longtemps. Et j’ai tout un tas d’autres livres qui m’attend aussi, alors je vous retrouve probablement dans 4 mois pour une deuxième édition de cet article.

Bonne lecture,
Louisa

Aucun commentaire