Le Vietnam du nord au sud — part 2

Il y a quelques semaines, je vous racontais la première partie de mon voyage au Vietnam, et c’est avec plaisir et nostalgie que je suis ici aujourd’hui pour vous raconter la suite. Après le nord du Vietnam et Hanoi, Sapa, la baie d’Halong, et Ninh Binh, nous restait à découvrir le centre et le sud avec nos cinq dernières étapes : Hue, Hoi An, Dalat, le delta du Mékong et Ho Chi Minh City.

Avec Hue nous avons découvert le Vietnam ancestral, bien loin du Vietnam rural ou frénétique que nous avions vu jusque-là et encore loin du Vietnam moderne que nous allions découvrir plus tard. Notre passage à Hue était succin, il faut dire qu’il n’y a pas grand-chose à voir dans la ville mis à part l’ancienne Cité Impériale. En plus nous avons croisé un typhon à ce moment-là et notre (courte) visite a été rythmée par des trombes de pluie. Nous avions prévu une demie journée sur place et vraiment c’est l’idéal. Nous voulions ensuite rejoindre Hoi An en Easy Rider pour profiter d’une des plus belles routes du pays, mais encore une fois à cause du typhon, nous avons dû changer nos plans en dernière minute et « profiter » de la route dans un bus sous la pluie diluvienne.


        

Nous sommes arrivées quelques heures plus tard à Hoi An toujours sous des trombes de pluie et nous avons découvert une ville coupée d’électricité, autant dire que cette journée a eu un sévère goût d’échec. Finalement nous avons découvert une super guesthouse réservée à la dernière minute et mangé à la bougie dans un restaurant très mignon. Et en se réveillant le lendemain nous avions le droit au retour du soleil et à quelques 35 degrés assommants.

14/09/2017 — jour 9
« Journée de la loose. Arrivée à Hue, visite de la citadelle, annulation des Easy Rider à cause de la pluie, bus toute l’après-midi. Pas de stop sur la route comme prévu, je suis deg. Arrivée à Hoi An sous la pluie, encore. Il y a une tempête qui arrive, plus d’électricité dans la ville.
Température : pluie mais chaud »

Nous avons passé quatre nuits et deux jours complets à Hoi An, ce qui nous a laissé le temps de profiter pleinement de cette petite ville typique du centre du Vietnam. C’est une ville très touristique, mais à taille humaine, où l’on peut tout faire à pied, admirer les jolies maisons jaunes, se balader dans le dédale de petites rues du vieux quartier et profiter des douces soirées à la lueur des lanternes. On peut même aller profiter de la plage et de la mer de Chine à une petite dizaine de minutes en voiture : bref on a adoré.

     

        


     

        


        

     

15/09/2017 — jour 10
« Découverte de Hoi An, ville trop trop trop mimi, on a vraiment adoré lambiance. Visite toute la matinée et en début daprès-midi puis direction la plage de An Bang Beach en fin de journée. Soirée dans la vieille ville trop trop cool avec les lanternes allumées.
Température : 35 degré  7 litres deau »


16/09/2017 — jour 11
« Matinée dans le centre-ville de Hoi An. Repas au bord de la plage, baignade et bronzette. Et encore une soirée sympa dans la ville. On est bien ici.
Température : 35 degré  ressenti : les portes des enfers »

Après quelques jours bien ressourçant à Hoi An, nous pouvions passer à la partie la plus sportive du séjour (mais on ne le savait pas encore). Nous avons choisi de passer deux jours à Dalat sur les conseils d’une copine, on avait même réservé la même auberge qu’elle, afin de s’assurer un super séjour. Pour rejoindre Dalat depuis Hoi An (ou Danang en fait) ce n’est pas forcément facile en bus (ou plutôt ça prend des heures) donc nous avons opté pour la solution la plus non-eco-friendly, mais assurément la plus simple : prendre l’avion. En 1h30 de vol et 20 minutes de taxi nous rejoignions Dalat et le personnel de Alan’s Hostel et la journée pouvait commencer.

On avait une petite idée de ce qu’on voulait faire à Dalat : voir les cascades de la région. On s’était dit qu’on lourait des scooters et qu’on se débrouillerai mais on a vite déchanté en voyant les distances, la route et le monde sur la route. Et là : le mec de l’accueil à l’auberge (aussi guide touristique) nous a proposé une super solution et nous a organisé une journée incroyable en quelques minutes. Sur les coups de 10h30, une demie heure après être arrivées nous partions pour les cascades et les plantations de café accompagnées de deux Easy Rider. Nous n’avons pas regretté notre choix, pour 20€ nous avons passé la journée sur des motos, vu deux cascades, une plantation de café, mangé un bon repas, profité de la campagne de Dalat : incroyable. C’est bien pour cette raison que nous avons décidé de nous fier au guide pour notre journée du lendemain et que nous sommes parties les yeux fermés pour une des randonnées les plus dures de notre vie. Finalement le paysage s’offrant à nous quelques heures plus tard et le fou rire que nous avons eu sous la pluie sur notre scooter en fin de journée nous ont fait oublier la chaleur, l’humidité et les courbatures de la randonnée.


     

        

17/09/2017 — jour 12
« On s’est levées à 4h pour faire notre sac (l’électricité était encore off hier soir) et aller prendre l’avion. A 5h30 on a eu un lever de soleil merveilleux sur la route le long de la plage de Danang. Arrivée à 8h30 à Dalat. L’auberge est trop cool. On passe la journée en Easy Rider. Cascade Pongour et chute de l’éléphant, visite d’une plantation de café.
Température : 25 degrés, grand soleil, gros coup de soleil chopé sur la moto  +2 litres d’eau »

18/09/2017 — jour 13
« Trek pour arriver en haut de Langbiang Peak. 2167 mètres d’altitude. La montée était horrible mais la vue magique. On est rentrées en scoot sous la pluie et dans un trafic infernal. Encore un bon diner à l’auberge avec d’autres voyageurs et c’est parti pour un bus de nuit.
Température : 25 degrés  3 litres d’eau »


        

Je pense que l’étape de ce voyage que j’attendais le plus c’était le delta du Mékong, la nature luxuriante et la vie sur les canaux me faisait un peu de l’œil. Avec un peu de recul, ce n’est clairement pas l’étape que j’ai préférée, mais c’était tout de même incroyable à voir et à vivre. Le gros highlight du séjour à Can Tho pour nous a été la balade de 5h sur le delta pour visiter les marchés flottants et des fabriques de nouilles ou autres. Le réveil pique un peu : la balade commence à 6h mais en vaut le coup à 10000%. Nous avons passé deux jours sur le delta et c’est amplement suffisant car il n’y a tout de même pas beaucoup de chose à faire, en tout cas nous on en a profité pour se reposer un peu et on a vraiment apprécié nos deux jours tranquilles.


19/09/2017 — jour 14
« Déjà le chauffeur du bus de nuit a roulé comme un tapé toute la nuit, c’était horrible, on est arrivée à la gare routière de Can Tho à 5h du matin au lieu de 8h. On s’est installées sur des bancs et on a fini notre nuit. On rejoint l’hôtel et on s’est baladées un peu, on a déjeuné dans un bouiboui sur le bord de la route, il y a aucun restaurant ou magasin.
Température : 25 degrés  2,5 litres d’eau »
20/09/2017 — jour 15
« Réveil à 5h30 pour aller au marché flottant de Cai Rang. Décidément c’est pas de tout repos la vie de backpackeuses.  Mais le lever de soleil est à couper le souffle et on vit une expérience unique. La balade en bateau dure 5 heures et c’est génial.
Température : 27 degrés  3,5 litres d’eau »


        

     


     

       

    


       

Pour clôturer ce voyage au Vietnam du nord au sud nous avons bien évidemment fini par Ho Chi Minh City et ses buildings qui touchent le ciel, son palais de la réunification et ses rues bondées de scooters. Comme pour Hanoi, l’ambiance grande ville-scooters-bruit ne nous a pas forcément plu, mais c’était tout de même une étape obligatoire. Pour nos derniers jours ont voulait vraiment profiter et se balader tranquillement, donc pas de visites « culturelles » genre les tunnels de Cu Chi ou des musées. On a principalement déambulé, acheté nos derniers souvenir, mangé de la mangue achetée dans la rue, admiré la vue du rooftop d’un des gratte-ciels en sirotant un cocktail, fait une manucure : bref deux bonnes journées de tourisme de base. Il fallait bien se faire à l’idée que le séjour était fini et qu’on s’apprêtait à rentrer en France et reprendre les cours après trois semaines magiques.

     


     

     



     

        

     

21/09/2017 — jour 16
« Ce matin on prend le bus pour Ho Chi Minh, il y en a pour 3 heures. En arrivant le taxi essaye de nous arnaquer, mais après 15 jours ici impossible de nous avoir. La ville nous accueille sous la pluie. Décidément on en aura eu tous les jours (mais c’est pas tellement handicapant). On se balade un peu au hasard des rues, on mange pas trop mal (on a préféré la nourriture dans le nord). On se fait faire une pédicure et une manucure après un sérieux benchmark des concurrents et on fini par monter au 22e étage d’un immeuble au rooftop Air 360 pour voir la vue : imprenable.
Température : 30 degrés  3 litres d’eau »
22/09/2017 — jour 17
« Dernier jour. Snif. On a pas du tout envie de partir. La journée est un peu tristoune, entre nostalgie et ravissement. On fait nos dernières visites, nos dernières photos, on « profite » une dernière fois de la frénésie ambiante et puis on part pour l’aéroport. C’est l’heure du retour en France.
Température : 27 degrés  3 litres d’eau »

Et c’est avec ces quelques mots que je clôture une bonne fois pour toute ce voyage merveilleux. Très nostalgique mais ravie devant toutes mes photos et tous les supers souvenirs que je garde. On a adoré vivre cette aventure en mode backpackeuse et maintenant la seule chose qu’on attend c’est de pouvoir repartir (on croise les doigts pour le Cambodge en 2019) mais d’ici là d’autres aventures m’attendent.


Aucun commentaire